mardi 25 septembre 2012

Examen de mi-session= besoin de motivation!

Je dois le dire, je suis une procrastinatrice. Tous les moyens sont bons pour me détourner des choses qui doivent être faites! Avec le temps, j'ai bien sûr trouvé des façons de m'aider, les listes, les agendas, un rappel de Gros-Loup, ect.

Cependant, même après 17 ans passés à l'école, je suis encore INCAPABLE d'étudier de façon sincère. Oh, bien sûr j'ouvre mes livres, je feuillettes les chapitres, je tripotes quelques exercices, mais sans plus. Et on va se le dire franchement, au secondaire, ça passait, au cégep ça l'a été (je n'aimais pas tout à fait ce que je faisais, alors les notes...pfft), mais à l'université, fallait vraiment que je m'y mette. Pas simplement pour passer le cours, non, mais parce que j'aime vraiment, non, j'adore vraiment ce que j'étudies et je veux être la MEILLEURE. Sauf que... Avez-vous déjà essayé de faire quelques choses que vous n'avez jamais fait, sans livret d'instruction ou conseils valables? Pas moi.

J'ai donc fouillé le web. J'ai trouvé des articles intéressants sur comment faire étudier son enfant. Le secret? Trouver une motivation. À part la réussite purement scolaire.

Hum... Je détiens maintenant des outils. À moi de leur trouver une application.

Pour la motivation, j'ai créé un pot à heures. À chaque fois que j'étudie une heure, je mets une roche. Quand le pot sera plein, j'irais m'acheter ma tablette. Oui, une tablette. J'ai besoin d'un outils informatique pour l'université et une tablette correspond à mes besoins. Cependant, elle n'est pas une NÉCESSITÉ, c'est un luxe, donc elle me tiendra lieu de récompense.

Pour l'étude, j'ai décidé de me sentir fière. D'être la meilleure. Et quoi de mieux pour ça que de maîtriser totalement une matière. Donc, je fais TOUS les exercices, j'ai réécris sur des petits cartons toutes les définitions et je les relis dans l'autobus, je fais des recherches internet sur des sujets économiques pour trouver des applications pour la matière vue en classe et je me fais un café avant d'arriver en classe. Rien de mieux que d'être réveillée pour poser des questions!

Vous ne pouvez pas comprendre à quel point le fait de finir un exercice difficile peut-être valorisant. C'est comme si tous les gens qui m'avaient dit que je ne serais pas capable se taisaient d'un coup!

Je suis rendue à 10 roches!

vendredi 21 septembre 2012

Économies en gros.

Hier, en contemplant Chronique d'Étudiante, j'ai eu un petit choc... Presque toutes mes dernières chroniques sont culinaires! Voyons, Fifille, ce que tu tiens c'est un blog d'économie général (et étudiante...;))! Les lecteurs doivent être gavés des tes histoires de pains et autres.

Le pire, c'est que je me suis longtemps creusée la tête pour présenter un billet sur autre chose. Comment Gros-Loup et moi économisons-nous ces temps-ci? Les déplacements? L'épicerie? L'université?

J'ai décidé de commencer par la comparaison Costco-Épicerie que je vous avais promis il y a de cela un p'tit  bout...

Alors, un beau samedi, Gros-Loup et moi-même sommes allés faire notre gamazinage hebdomadaire au Costco. Je m'étais armée d'un bloc-notes et d'un crayon, prête à prendre en note TOUS les prix que je croirais nécessaire. J'ai ensuite regardé les prix en magasin, en spécial sans coupon, en spécial avec coupon et au Rock Bottom Price.

Ma conclusion? La voici:

Pour ceux qui ne veulent pas courir les spéciaux, je n'ai qu'une chose à vous dire: Costco. Les prix sont sensiblement les mêmes que ceux en spécial.

Pour ceux qui comme moi, magasinent leurs choses un peu plus, j'ai fait un classement des choses qui valent le plus la peine d'être acheté là-bas. Certains biens pourraient être moins cher avec un coupon, mais comme ils sont moins bien stockables, je préfère les acheter un à la fois au Costco.


  1. Les stylos.
    Avez-vous déjà trouvé 30 stylos pour 9$?? Moi non, et ces stylos sont 3$ chaque à la Coop.
  2. Les vêtements.
    9$ pour un t-shirt de super qualité, fait au Canada? 48$ pour un manteau qui en vaut 200$? 17$ pour une veste que l'on a vu ailleurs à 50$? Vendus!!
  3. Les draps!!
    Ok, alors j'ai acheté LE kit de drap en flannel (ici, été comme hiver, c'est flannel 100% coton). Au Simons, les draps se vendaient 80$ le kit. Je les ai achetés pour 30$ le kit. Et ils sont qualité de luxe!
  4. Les ingrédients à pâtisserie.
    Farine, poudre à pâte, fécule de maïs, pépites de chocolats, cacao, raisins secs, levure, jus de citron concentré et quelques autres. Tout sauf le sucre. Le sucre vient parfois moins cher (1.44$) au SuperC.
  5. Les épices. 
    Sel et poivre en particuliers. Les autres, c'est selon vous. Les club House sont vraiment moins cher, mais on en achète pas vraiment. Le Herbamare est vraiment au meilleur prix là!
  6. La crème 35%.
    Elle s'est déjà vue à 1$ le 250ml, mais je ne l'ai vu qu'une fois à ce prix-là.  6$ pour 1litre, c'est un super prix!
  7. Le beurre d'amandes.
    6.59$ au prix régulier contre 8$ à l'épicerie. En plus, ils ont des spéciaux parfois!
  8. Le Dulce de Leche.
    Ça fait le meilleur caramel au monde pour 3.99$. Cette année, mes cadeaux de Noël seront comestibles ;).
  9. Les fruits congelés.
    Pas de fraises dans le sac pour 5$ le kilo (contre 7$ au Maxi). En plus, il y a des cerises et de la pomme grenade dans le sac! 
  10. Le savon à linge. 
    Sérieusement, avec les rachitiques coupons sur le Tide des derniers mois et les prix qui restent toujours en haut de 5$ le 25 brassées, je préfères encore acheté le Tide au Costco. J'attends qu'il soit à 18$ le 110 brassées (c'est régulier je dirais) et j'en prends 3. Ma mère mes les repaie, car moi je suis encore en train de passer les Sunlight gratuits de l'an derniers. Si le savon à linge est moins cher ailleurs, je vais aller en acheter en courant en sortant mes coupons, mais entre temps, le Tide, il est vraiment moins cher là!
  11. Les sacs à congélation.
    12¢ le sac au Costco contre 13¢ en spécial au Maxi à 2$ la boîte de 15. Avec coupon, c'est moins cher, mais sans, j'achète au Costco. En plus, ils ont parfois des spéciaux et là, je stockerais, car ça bat le Maxi!
  12. Le papier-parchemin.
    Juste pour vous donner une idée, je ne faisais plus de biscuits ni de bagels, parce que tout, je dis bien tout, collait sur mes plaques. 6$ pour 50 mètres, voilà le coût d'une félicité conjugale! J'en prends 30 cm par recette, donc j'ai 150 utilisations dans le rouleau. Soit 4¢ pour m'éviter un lavage de tôle à biscuit. Devinez ce que j'ai demandé pour ma fête?
  13. Certains articles de cuisine.
    De TRÈS bonnes qualités. Pas la marque Wal-Marde. Non, non. Du Paderno, Kitchenaid, Lagostina, en veux-tu, en v'là! Genre, le batteur sur socle de qualité pro Kitchenaid est 380$ au prix régulier, 220$ de moins que le prix du Sears... 
  14. Les ciseaux.
    3 paires pour 15$. Mais des supers ciseaux!
  15. La bouffe à minet.
    85¢ le kilo. Vraiment moins cher qu'ailleurs en plus, si minou ne l'aime pas, repartez avec le sac et il vous redonne votre argent. C'est la garantie Kirkland!
Comme vous aurez remarqué, je suis vendue au Costco (ok, Émilie, tu avais raison!). Ma grosse économie, c'est que pour y aller, je passe devant le Provigo, le Pharmaprix et la fruiterie. Pas de détours et tout est fait. Plus de Maxi à moins que les spéciaux-coupons soient ultra-avantageux. 

Au bout de 2 mois, j'ai changé ma carte régulière contre la Exécutive. On avait déjà acheté pour 700$ (entre l'union, ma mère et un déménagement...). Donc, la Exécutive valait la peine. Maintenant, avant d'acheter quelque chose ailleurs, on passe par le Costco. Il est sur le chemin et souvent les prix sont bons. 

La seule chose que je n'achètes pas là-bas, ce sont les fruits et légumes et la viande (sur une base régulière). Rien n'est du Québec pour les premiers et la viande vient des États. Encore que cette semaine, devant le manque de spéciaux des autres épicerie, j'ai acheté du porc haché à 2.29$ la livre. Pas trop pire et ça va faire environ 15 portions, soit un peu moins de 1$ la portion (13$ le paquet).

Surveillez aussi les spéciaux du Costco via leur site internet. Calculez pendant, disons 2 mois. Si des produits que vous achetez régulièrement font partie de leurs spéciaux, vous saurez que vous ne pouvez pas perdre en achetant un carte. Juste avec les articles de bases, elle se rembourse.

Sinon, vous pouvez prendre la carte avec d'autres personnes. Ils viennent avec vous et vous pouvez partager les quantités et les articles. Et pour ceux qui se demandent si l'on dépense plus au Costco... C'est vrai jusqu'à temps que vous compreniez que le prix que vous voyiez est le prix RÉGULIER. Pas la peine de paniquer et d'en prendre 3. Quand vous en aurez besoin, vous reviendrez!  Nous, le budget épicerie est de 50$ par semaine. Et nous restons sous la barre, même en allant au Costco!

mardi 18 septembre 2012

Bagels

Bon, alors comme le commun des mortels, j'achetais mes bagels au Maxi quand ils tombaient en spécial à 1$ les 6. Ils sèchaient vite et ne goûtaient pas grand chose, mais je ne pouvais pas me permettre les bagel style montréalais qui me faisaient de l'oeil sous leur parure de sésame et je continuais donc à acheter les autres mois après mois.

Jusqu'à présent!

Après un mois drastique à se serrer la ceinture et rêver de pains,bagels et autre délices, j'ai eu une folie boulangère ( à lire ici et ici). Suite à mes divers succès (j'ai aussi connu des échecs, mais ils ne sont pas répertoriés! Orgueuil oblige!), j'en suis venue à une conclusion: je peux tout faire.

Rien de moins!

Et c'est comment je me suis mise à la recherche d'une recette de bagel. Et j'ai découvert après 2-3 tentatives la meilleure à mon sens. Elle est simple et facile à suivre et ne comporte que 5 ingrédients que vous pouvez nommer: farine, sel, sucre, levure, eau tiède.

J'ai eu plusieurs ratés, mais voici mes conclusions:

-En faisant les boules, il faut qu'elles soient bien rondes et leur trou doit être fait avant de faire lever une deuxième fois, comme ça on évite que le bagel ''dégonfle'' en faisant le trou.
-Les boules doivent être petites, environ de la grosseur d'une balle de billard (et plus petite si vous aimez les mini bagels). Plus gros, ils ont de la difficulté à rester lisses dans l'eau.
-Le papier parchemin est un luxe, mais un luxe tellement pratique. Plus besoin de huiler la tôle!


Pour 14 gros bagels, voici la recette en vidéo!


video
Coût:
Farine: 37,5¢
Levure: 10¢
Gluten: 25¢

Coût total: 72¢ pour 10 bagels de la taille de ceux qui s'achètent à l'épicerie! Soit 7¢ par bagel...

We have a winner!


vendredi 14 septembre 2012

Le gâteau d'pauvre.

Oui, je sais, nous ne sommes qu'au milieu du mois et je ne devrais pas être déjà à sec. Cependant, le fait est que le frigo est dégarni et j'essaie d'étirer notre petit budget le plus possible.

J'ai donc regardé, de bas en haut, de tous les côtés, j'ai farfouillé, retourné et exploré tous les coins du garde-manger. J'ai sorti mon génie créatif pour nous concocter une petite douceur.

J'avais des sachets de pommes en sirop (cadeaux des ration packs des cadets, ils ne les mangent pas et ça me brisent le coeur de les jeter, je les ai donc récupérés), de la farine, du sucre, du bicarbonate de soude et de l'huile.

Mais plus de lait, d'oeufs ou de poudre à pâte...

Nécessité est mère de créativité, je me suis donc rappelée d'un vieux livre de cuisine, écrit durant la 2e guerre mondiale, durant les temps de rationnement. J'ai fait une rapide recherche et effectué quelques remplacement et ajouts, le tout pour vous présenter mon gâteau d'pauvre!

Constitué de margarine, d'huile, de sucre, de bicarbonate de soude, de cannelle et... de vinaigre! Et oui!! Le vinaigre et l'huile remplacent les oeufs dans cette recette! L'huile donne du moelleux et le vinaigre de la légèreté avec son action sur le bicarbonate. Le gâteau peut se faire avec de l'eau ou du lait tourné, ou dans mon cas avec de la crème à 50¢ le 500ml diluée dans de l'eau.

Sans plus attendre, voici un gâteau qui est loin de coûter les yeux de la tête!
Tout chaud en sortant du four, désolé, il est un peu scrunché par contre!


Gâteau d'pauvre:

  • 1/2 tasse de margarine
  • 1 tasse de sucre
  • 2 c. à soupe d'huile végétale
  • 2 tasse et demi de farine
  • 1 c. à thé et demi de bicarbonate
  • 1/2 c. à thé de cannelle
  • 1 tasse et demi de liquide au choix (lait, lait de soya, crème diluée, eau.)
  • 1 c. à soupe de vinaigre
  • Assez de pommes tranchées pour couvrir le fond d'un moule (ou compote de pommes)
  1. Crémer le beurre et le sucre. 
  2. Ajouter l'huile, bien fouetter.
  3. Dans un autre bol, mêler la farine, le bicarbonate, la cannelle et le sel.
  4. En alternant, ajouter la farine et le liquide pour faire une pâte liquide.
  5. Avec une spatule, incorporer délicatement le vinaigre.
  6. Verser sur les pommes dans un grand moule.
  7. Mettre au four, préchauffé à 350F, pendant 30-40 minutes.

Les variantes de ce gâteau sont infinies; imaginez un gâteau au café (cassonade au lieu de sucre et café comme liquide), aux carottes (ajoutez des carottes râpées au mélange de margarine et sucre), au chocolat (cacao et pépites), ect.

Coût:
Farine: 30¢
Sucre: 25¢
Liquide: 0 à 60¢
Pommes: ... gratuites dans mon cas, sinon à 10-25¢ la pomme... C'est dur à calculer.

Pour le gâteau: Entre 55¢ et 1.15$ pour 8 portions, soit 7 à 14¢ la portion.

mardi 11 septembre 2012

Les mautadits bagels!

 J'étais tellement fière de pouvoir dire que je faisais des bagels aussi bons que ceux achetés! J'étais vraiment très très contente et la recette était déjà toute écrite pour Chronique d'étudiante, la seule chose que je devais y ajouter c'était les photos/ vidéo.

Le premier essai vidéo, les bagels étaient un peu weird, pas lisses comme mes premiers, mais avaient un look  un peu grunge. J'ai refait un essai en cherchant mon erreur, même problème, mais en plus, ils ont collés!

Je suis un peu découragée! Les deux premières batchs étaient phénoménales et les 3 dernières sont bonnes, mais...

Comme je veux trouver pourquoi ils finissent comme ça pour proposer une solution, je vais attendre pour mettre la recette. Alors désolée de l'attente, ça en vaudra la peine, promis!

Avez-vous...



Avez-vous déjà eu tellement de choses à faire que vous n'étiez pas capable d'en commencer aucune? Ça semble être mon cas aujourd'hui. Je dois faire des devoirs (lire 5 chapitres, faire 10 exercices et démontrer 2 théorèmes), j'ai l'appartement à nettoyer, je veux trouver LA recette de bagel (je vous expliquerai pourquoi cet après-midi), je dois aller faire faire des photos au Costco, acheter des jantes 15 po pour la voiture (ouch les dépenses sur la voiture ces temps-ci!) et autres.

Je dois me faire un horaire, comme ça je vais arriver dans les temps! Alors désolée pour le manque de chroniques des derniers temps, j'ai plein d'idée, mais beaucoup moins de temps!


Ah oui, et je travailles à 5 heures.

samedi 8 septembre 2012

Pâte à tarte, vidéo à l'appui

Avec les appuis reçu au dernier vidéo, j'ai décidé d'en faire un de plus sur un sujet qui m'est cher: la pâte à tarte!

Oui, la pâte à tarte. 5$ le kilo à l'épicerie, faite avec du shortening et trop de sel. La pâte à tarte que personne n'ose faire parce que trop la rate.

Eh bien, moi, je fais ma pâte à tarte depuis belle lurette! Le truc, c'est que l'eau doit être très froide, le beurre (ou margarine) mou et on ne doit pas mélanger la pâte comme un combat de lutte!! La pâte à tarte, c'est fin et délicat, il faut la mélanger délicatement avec un coupe-pâte sans la massacrer sans-merci!

Sans plus attendre, voici le vidéo:
video

vendredi 7 septembre 2012

La vie d'un couple fauché.

Gros-Loup et moi avons fêté hier nos trois ans de couple. Ce qui m'a amenée à réfléchir à tous les articles de revues que l'on voit sur ''comment garder la flamme dans le couple'', ''rester proches'', ''cultiver votre couple'', ect.

Je me dis souvent en regardant ces revues que les auteurs ont bien raison, mais que leurs solutions ne tiennent souvent pas compte d'un train de vie effréné! ''Prenez une soirée par mois pour vous deux'' perd de sa teneur romantique quand le lavage, le souper et les devoirs vous réclament et que ne savez pas comment vous allez payer les comptes ce mois-ci (c'est pas toujours comme ça, rassurez-vous!)

À la place, nous avons développé une façon de faire les choses ensemble, sans pour autant être toujours l'un par-dessus l'autre ou finir par se taper sur les nerfs, parce que pour nous, les autres moyens proposés ne concordaient pas à nos vies d'étudiants.

Tout d'abord, nous avons des projets communs ou des buts. Je pense que peu importe le projet, grand ou petit, tant et aussi longtemps que vous travaillerez ensemble pour un objectifs, vous ne pourrez pas vous éloignez bien loin l'un de l'autre.

On veut s'acheter une maison et la rénover (long terme), aller aux États-Unis pour Noël (moyen-terme) et bouger ensemble (court terme).

Pour chacun des points précédents, on a établi comment s'y prendre. On s'assoit à table, on discute, on ri et on fait un plan d'action. C'est comme ça qu'on en est venu à la conclusion qu'acheter de l'équipement pour faire de la bière serait rentable et amusant. Et sincèrement, juste discuter de qu'est-ce qu'on va faire comme prochaine brasse nous occupe et nous permet de faire un temps d'arrêt dans les questions d'ordre financier, scolaire ou professionnel.

Aussi, comme nous voulons bouger ensemble, nous avons décidé des nous inscrire à un cours par session. Ces cours sont donnés par la Ville à coût très modiques et il y a une variété incroyable! Nous avons pris volley-ball pour ce coup-ci et la prochaine fois, c'est moi qui décide! Il y a de la danse sociale, différents sports, des cours de langues, de tout pour tous les goûts.

À 70$ par personne pour 12 cours, on peut se le permettre et bouger ensemble nous fait du bien!

Je penses que rien n'a besoin d'être coûteux, ce n'est pas parce que Gros-Loup et moi irions souper dans un resto chic tous les six du mois que nous serions plus heureux! À la place, la semaine prochaine, nous irons manger un smoked-meat dans une luncheonette près de chez nous. J'ai trouvé un coupon 2 pour 1 ;) !

lundi 3 septembre 2012

Un film pour Vévilo!

Alors, suite à la question de Vévilo sur le pain à sandwich, je me suis dit que le meilleur moyen d'expliquer les choses serait encore des les montrer!

Voici donc en grande primeur le premier vidéo jamais réalisé par Fifille! Gros-Loup fut caméraman et moi, je me suis occupée du montage. Désolée des petites erreurs, c'est mon premier!

Et euh... ne pensez pas que je fais ça en me prenant pour une star... Je voulais juste être certaine de bien donner toutes les chances de réussir à tout le monde!

dimanche 2 septembre 2012

L'ustensile magique (et gratuit!)

J'ai découvert le présent ustensile il y a un mois, alors que je commençais à faire mon pain. En nettoyant mes bols, mes lavettes, brosses et éponges se couvraient d'une glu vraiment dégueue que je ne pouvais faire partir  après.

Et j'ai pensé à ceci: il faut racler le bol avant de le laver! Sauf que toute mes spatules sont trop molles pour s'attaquer aux résidus collants de pâtes à pains. Je venais de faire le ménage de mon porte-feuille et la carte Métro et moi qui n'a jamais servie m'a fait un clin d'oeil...

Eh oui! Pour décoller de la pâte à pain, même sèche, rien ne vaut une veille carte en plastique! Carte-cadeau vide, cartes fidélité ou encore fausses carte de crédits, elles ont toutes l'avantage d'être merveilleusement gratuites!

Fouiller dans vos porte-monnaie à la recherche d'une carte abandonnée et jamais vous ne m'aurez autant aimé!

Le cannage de tomates pour cette année

L'an dernier, nous avions canné énormément de tomates! Cette année nous nous en sommes tenus à 160 livres contrairement aux 200 de l'année dernière.

Sauf que les tomates étaient vraiment plus belles, des belles grosses tomates des champs au lieu de petites italiennes crevassées qui se vendaient l'an dernier, ce qui fait qu'au bout du compte, on doit en avoir fait autant car on n'en a jeté aucune. C'est à ma mère que revient la palme du deal de la semaine: 5$ le 20 livres de tomates. Elle est partie de 8$ pour les faire baissés à 5$, car elle en prenait 8 boîtes! Ma mère est extraordinaire!

Ce qu'on a fait:

  • 13 pots de tomates en quartiers
  • 13 pots de tomates écrasées
  • 9 pots de salsa
  • 12 pots de sauce à spaghetti
Les tomates broyées et en quartiers.
Ça, c'est juste pour nous, car ma mère a fait 10 pots de sauce tomate, 9 pots de ratatouille, 6 pots de tomates et 6 pots de sauce spaghetti.

Nous avons aussi fait de la moussaka, un plat grec abominablement bon et une autre batch de sauce spaghetti qui bouillonnait encore quand je suis partie. Ma mère devrait en tirer 12 pots. 

En plus, ils nous restent 20 livres de tomates qui vont se transformer en salsa et en pots de tomates en quartiers.

Comment?

Le cannage en lui même est simple. On stérilise les pots dans l'eau chaude ou au lave-vaisselle. On remplit les pots et on place une rondelle qui a trempé dans de l'eau bouillante sur le dessus. On place le pot dans un chaudron d'eau bouillante (l'eau doit arriver en-haut des pots) pendant 85 minutes, on le sort et si ça ne fait pas ''pop'', on a deux choix: remplacer la rondelle ou placer le pot au frigo.

Le truc c'est de finir complètement une batch avant de partir le four, sinon on ne sait plus quelle conserve est là depuis combien de temps.

Les tomates sont tellement acides qu'elles sont ultra-faciles à canner. En plus, nous avons remarqué que nous mettons environ 1 livre et demi par pots de 1 litre, donc à 25¢ la livre, on arrive à 37.5¢ la canne de tomates. Moins chère qu'à l'épicerie, même avec des coupons!

Le plus long, c'est d'éplucher les tomates. On a découvert un super truc: prenez votre rôtissoire, remplissez la d'eau bouillante, partez le feu en-dessous à medium. Plongez les tomates dedans 3-4 minutes, quand vous les piquez avec la pointe d'un couteau et qu'elles fendent, sortez les de l'eau et plongez les dans un grand plat rempli d'eau très froide. Frottez la peau qui va se détacher toute seule. Passez la tomate à votre compagnon de cannage (une chaleureuse main d'applaudissement pour Gros-Loup! Il est merveilleux!) qui enlèvera le coeur et glissera la tomate dans un pot.

Pour les tomates broyées, on épluche, on passe au robot et on fait légèrement épaissir sur le feu (je n'ai pas fait ça et elles sont un peu liquide).

Pour la salsa,10 tasses de tomates en cubes, 1 tasse de vinaigre, sel, poivre, persil, 2 poivrons verts, 3 tasses d'oignons en petits cubes, 1 piments très fort coupés aux ciseaux le plus loin possible de vos yeux et 1/4 tasse de sucre. Laissez bouillonner 1 heure en brassant régulièrement. Pour ceux qui l'aime chunky, on la laisse comme ça et on canne. Pour les autres, passez le 3/4 du mélange au robot, remélangez et cannez 20 minutes à l'eau bouillante.


Le travail à la chaîne fait toute une différence!